Gate A4 (Vienne)

Publié le par Tenju

Exactement la même que pour aller à Tokyo... Sauf que pour aller à Tokyo, dans la file, y avait plein de Japonaises qui faisaient une tête de moins que moi. Là, y avait même pas de file, encore, en fait, quand je suis passée. J'ai eu à attendre seulement deux heures, à Vienne, au retour. Ouf... J'étais un peu nase, quand même. Et y avait pas la même excitation qu'à l'aller, qui permettait de rester en vie même sans avoir dormi.

Commenter cet article